#Askip : À ce qu’il paraît, l’ail et le beurre de karité aideraient à prévenir le coronavirus

Article : #Askip : À ce qu’il paraît, l’ail et le beurre de karité aideraient à prévenir le coronavirus
22 juin 2020

#Askip : À ce qu’il paraît, l’ail et le beurre de karité aideraient à prévenir le coronavirus

Faux !

Quand une phrase commence par “à ce qu’il paraît”, il faut toujours se méfier !
#Askip, un format court pour démonter les fake news sur le Covid-19 qui circulent dans nos téléphones puis dans nos conversations. Alors, si vous n’avez pas le courage de vérifier vous-mêmes, restez connectés par ici, on démêle le vrai du faux pour vous.


Depuis le début de la crise sanitaire, je suis subjuguée par toutes les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux. Chacun y va de son remède miracle contre le coronavirus et les fausses informations deviennent virales au point de les retrouver dans mes conversations de groupe Whatsapp, et même dans la rue ! Il y a quelques semaines, une dame que j’ai l’habitude de croiser à l’épicerie d’à côté, m’a envoyé un message sur Whatsapp qui disait que l’ail et le beurre de karité aideraient à prévenir la maladie Covid-19.

Ce message a semé la confusion dans ma tête. J’ai eu alors envie d’en savoir plus.


L’ail c’est pour aromatiser vos plats, pas pour soigner le Covid-19

D’abord, mes recherches sur l’ail m’ont apprises que cette plante potagère est pleine de bonnes vertus. L’ail combat les infections, il peut servir de désinfectant intestinal. Mais si l’ail a des propriétés antiseptiques, en consommer ne fait pas pour autant fuir le virus.

Il est vrai que l’ail est un excellent antibiotique, souvent utilisé pour guérir certaines maladies comme l’hypertension artérielle. Je le sais parce que j’ai toujours vu ma grand-mère le prendre avec quelques feuilles de basilic (plante anti-inflammatoire), et ça marche bien quand elle fait une crise d’hypertension.

Mais pour rappel, jusque-là, aucune étude n’a démontré que l’ail peut prévenir ou guérir le coronavirus. D’ailleurs, l’Organisation Mondiale de la Santé le confirme :

“L’ail est un aliment sain qui peut avoir certaines propriétés antimicrobiennes. Cependant, rien ne prouve, dans le cadre de l’épidémie actuelle, que la consommation d’ail protège les gens contre le nouveau coronavirus.”

Pour en savoir plus, je vous invite à lire le billet d’Abdel Latif Idrissa qui a démonté cette infox sur son blog.

Et le beurre de karité alors ?

Utiliser du beurre de karité sur les mains ou les narines pour se protéger contre le nouveau coronavirus est une fausse bonne pratique.

Le beurre de karité est utilisé pour ses vertus en cosmétique, c’est un excellent hydratant pour la peau et les cheveux. Tout comme l’ail, aucun résultat scientifique ne prouve qu’il combat le coronavirus. D’ailleurs, le journaliste Papy Aimé Faye de la BBC Afrique explique dans cette vidéo « Covid-19 en 60 secondes » :

“Une forte accumulation du beurre de karité sur vos mains peut même attirer des germes”.

Trop de beurre de karité sur la peau peut donc avoir des conséquences néfastes ! Rien ne sert donc de s’enduire les mains et les narines.

L’OMS rectifie les désinformations sur le coronavirus : Il n’existe actuellement aucun traitement homologué pour la prévention ou le traitement du coronavirus. 

Le Covid-19 ne se traite pas en automédication ou avec des plantes médicinales. Pour aller plus loin, je vous conseille cette vidéo de l’émission Priorité Santé qui a lancé #CoronaVérif, un programme de lutte contre les fausses informations sur le Covid-19 pour les réseaux sociaux. Dans de courtes vidéos, des spécialistes du continent apportent leur rigueur scientifique pour tordre le cou aux croyances les plus folles.

Pourquoi les plantes traditionnelles ne permettent pas de guérir du CoVid-19 ?

#CoronaVerif Alors que le monde est confronté à la pandémie de coronavirus, l’émission Priorité Santé – RFI a lancé "CoronaVérif", un programme de lutte contre les fausses informations sur le Covid-19 pour les réseaux sociaux. Dans de courtes vidéos, des spécialistes du continent apportent leur rigueur scientifique pour tordre le cou aux croyances les plus folles.

Publiée par Priorité Santé – RFI sur Mercredi 27 mai 2020

Jusqu’à preuves du contraire, la seule alternative pour se protéger du Covid-19 reste le respect des mesures barrières:

  • Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou avec du gel hydroalcoolique
  • Maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres personnes
  • Évitez les rassemblements
  • Éviter de se saluer en serrant la main
  • Tousser et éternuer dans le creux du coude ou dans un mouchoir jetable
  • Utiliser un masque de protection
Partagez

Commentaires